LP SÉCURITÉ

Le défibrillateur en France, l'état des lieux par le Dr Bruno THOMAS-LAMOTTE Président d’ARLoD


Rédigé le Lundi 4 Février 2019 à 09:47 | Lu 36 commentaire(s)


Depuis le décret de mai 2007 (1) autorisant les non-médecins à utiliser les défibrillateurs, la prise en charge de l’arrêt cardiaque inopiné en France s’est améliorée, mais il reste beaucoup de travail à faire.


ARLoD (Association pour le Recensement et la Localisation des Défibrillateurs), créée fin 2008, a pour objectif de recenser et géolocaliser les défibrillateurs sur le territoire français, et de mettre les informations à la disposition des services d’urgence. L’intérêt est de pouvoir indiquer aux témoins d’un arrêt cardiaque où se trouve le défibrillateur le plus proche, accessible et fonctionnel au moment de l’arrêt cardiaque.
Cette action difficile est un vrai travail de fourmi, d’autant qu’en 2018, le nombre de Défibrillateurs Automatisés Externes (DAE) est estimé entre 160 000 et 180 000.
L’idée du séminaire ARLoD : « Mort subite et défibrillation précoce : les clés de la réussite » est née grâce à une bonne connaissance de la problématique et aux relations privilégiées que nous entretenons avec tous les acteurs concernés (Direction Générale de la Santé, services d’urgence, sociétés savantes et professionnelles, associations de secouristes, fabricants et distributeurs, etc.).
Nous avons souhaité réunir tous les partenaires impliqués dans la prise en charge des arrêts cardiaques, et identifier, à toutes les étapes, ce qui pouvait être amélioré pour augmenter le taux de survie qui n’est actuellement que de l’ordre de 6 %.
Le Ministère des Solidarités et de la Santé nous a accueilli dans ses locaux le jeudi 1er mars 2018 pour cette manifestation. Madame Anne-Claire AMPROU, Directrice générale adjointe de la Santé, a ouvert la séance en rappelant les objectifs du Ministère en termes de prévention et l’intérêt porté à l’arrêt cardiaque.
A partir des présentations faites lors du séminaire, les intervenants et participants ont décidé de rédiger un livre blanc sur l’arrêt cardiaque et la défibrillation en France.
 
 
 
Dr Bruno THOMAS-LAMOTTE Président d’ARLoD




Dans la même rubrique :
< >



Extinction automatique
Publié par LP SÉCURITÉ le 16/07/2018 à 13:25

AUTO-ÉVALUATION

CONTACT

RECRUTEMENT

Inscription à la newsletter

Facebook